Portrait de champions

Grégoire Michetti

« Aux Olympiades, je me suis retrouvé parmi beaucoup de jeunes aussi passionnés que moi. J’ai aimé l’aspect compétitif. Il est rare que dans mon domaine nous fassions des courses pour savoir qui peut mieux faire une certaine tâche dans un court laps de temps, la tolérance pour les erreurs étant quasi inexistante. »

Voyez ça fiche en cliquant le bouton

Cliquez ici

Marie-Soleil Perreault

« Dans la dernière année, je suis allée aux Olympiades en Angleterre et j’ai remporté la première place. J’ai aussi pris part à une compétition en Australie et décroché la quatrième place. Ce fut une très belle expérience ! J’ai affronté des filles de haut calibre et à ce moment j’ai vu ce qui m’attendait en Russie. »

Voyez ça fiche en cliquant le bouton

Cliquez ici

Gabriel Lévesque

Séduit par les travaux manuels ainsi que le processus de création, le natif de Beloeil, Gabriel Lévesque choisit d’entreprendre à 18 ans une formation en Réalisation d’aménagements paysagers à l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe, en Montérégie.

Voyez ça fiche en cliquant le bouton

Cliquez ici

Gabriel Tessier

Lors du 43e Mondial des métiers, Gabriel Tessier et son partenaire, Gabriel Lévesque, défendront les couleurs du pays dans la compétition de Jardinier-paysagiste, une discipline où le Canada a déjà remporté deux médailles de bronze dans le passé.

Voyez ça fiche en cliquant le bouton

Cliquez ici

David Gagnon

« C’est grâce à mon centre de formation si j’ai découvert les Olympiades. Au début, je n’étais pas certain de vouloir m’embarquer dans un projet d’une telle envergure. Devant l’insistance de mon professeur et de mes camarades de classe : j’ai accepté le défi! »

Voyez ça fiche en cliquant le bouton

Cliquez ici

Mélodie Perez-Mousseau

« J’ai toujours voulu être pâtissière. J’avais à peine 12 ans quand j’avais décidé que j’allais être propriétaire d’une chocolaterie qui allait se nommer : Choco’Mélo »

Voyez ça fiche en cliquant le bouton

Cliquez ici

Alexandre Duval

« C’est une belle expérience. Bien sûr, il faut investir des heures, mais on ne regrette pas les efforts déployés ».

Voyez ça fiche en cliquant le bouton

Cliquez ici